Chroniques du monde moderne

Sylvain (http://SystemicResponse.com)

Quand 1, 2, 3 soleil ! devient 1, 2, 3 KO ! : les automates de la modernité

John [son prénom a été changé]

Ça me rappelle les récidivistes du 93 qui s’appellent soudain Maxime dans les articles de presse française…

Il n’y a pas de règle au Knockout – tu dois juste mettre KO une victime choisie au hasard dans la rue.

Tu sais, quand il n’y a pas de travail, pas d’argent, pas d’opportunités, il ne te reste rien à part la drogue et la violence. Avec le Knockout, on a choisi la violence. Ça nous défoule. C’est comme ça que font les gens ; quand ils sont stressés, ils ont des sautes d’humeur, ils crient, ils cassent des trucs ou prennent des pilules – nous on met un mec KO.

À la lecture de l’article, on voit que ces jeunes dérangés ont des explications plutôt logiques ; le jury du Prix Nobel 2016 s’est donc trompé ! Il aurait dû revenir justement au jeune lumpenprolétariat (afro-)américain, qui, semblerait-il, a prouvé qu’il était possible de dissocier complètement le cerveau des actes ! De véritables petits génies ! Les Einstein de demain ! En fait, les premiers robot-humains : de véritables automates de la modernité, des fils du vide existentiel, de mère Narcisse et de père Argent.

Guy Debord disait que les enfants ressemblaient plus à leur époque qu’à leur parents. Du coup, quand ton époque pue la merde, à quoi ressembles-tu ?


L’argument Fight Club


Éducation en UERSS (Union Européenne des Républiques du Suicide Socialiste)

Les manuels scolaires en 2016.
Les manuels scolaires en 2016.

On remarquera le travail bâclé de l’éditeur qui a oublié l’auréole sur la tête de Saint Obama.


A storm is coming

Taux de défaut des (i) prêts aux entreprises de commerce et d’industrie, (ii) prêts aux entreprises agricoles et (iii) prêts hypothécaires sur terres agricoles. Cliquez ici pour voir l’image en taille originale.
Taux de défaut des (i) prêts aux entreprises de commerce et d’industrie, (ii) prêts aux entreprises agricoles et (iii) prêts hypothécaires sur terres agricoles.
Cliquez ici pour voir l’image en taille originale.

« C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute il se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien.
Mais l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage.
 »


BHL se sélectionne à Cannes

— https://twitter.com/MVCDLM/status/732174445981405185
https://twitter.com/MVCDLM/status/732174445981405185

Un petit coup de fil et c’est fait.
Rappelons quand même que son dernier chef d’œuvre en date a réussi l’exploit d’écoper une moyenne de 1,7 / 5 sur Allociné et 1,5 / 10 sur Sens Critique, une des notes les plus basses de tout le site.


Donald Troll

Dernière “affaire” des médias américains pour discréditer Trump : un enregistrement confidentiel dévoilé par le Washington Post datant de 1991 (!) où un porte-parole de Trump, John Miller, donne une interview à une journaliste ; problème : ce John Miller ressemble beaucoup (beaucoup) à Trump.
Quand la journaliste en question est interviewée sur le plateau de Fox News, elle révèle quelque chose auquel personne ne s’attendait : elle n’a plus l’enregistrement, et il ne lui a pas été volé ; ce n’est donc pas elle qui l’a envoyé à la presse.

– Mais qui d’autre aurait une copie de l’enregistrement !?
– Donald Trump !


Démocratie 3.0 : la région « Grand-Est »

La nouvelle région issue de la fusion de l’Alsace, de la Lorraine et de la Champagne-Ardenne s’appellera «Grand Est» ont décidé vendredi les élus régionaux, confirmant le choix des citoyens qui avaient à 75% voté pour ce nom lors d’une consultation sur internet.

On attend avec impatience les régions “En-bas-à-gauche”, “Là-où-y-fait-chaud” et “La-région-qui-reste-à-la-fin”. Et pourquoi pas la France renommée en “Hexagone”, ça serait quand même moins barbant, non ?
Vive la démocratie de la génération supermarché !


Le grand vide d’Emmanuel Todd

E.T. : [I]l faut comprendre, faire comprendre, que les stages à répétition, les boulots pourris dans les bureaux, les sous-paies pour des surqualifications, c’est la même chose que la fermeture des usines, que la succession d’intérim pour les jeunes de milieu populaires. La baisse du niveau de vie, c’est pour toute une génération.
Fakir : Donc la réunion des deux jeunesses est en vue ?
E.T. : Avec un marxisme simpliste, on dirait que oui, ça doit bien se passer, les intérêts objectifs sont les mêmes. Mais le système scolaire, notamment, opère une stratification, il sépare tellement les destins, trie, évalue, que la jonction ne va pas de soi. Et on voit que la jeunesse populaire se tourne massivement vers le Front national…

Trop difficile, pour le si libre Todd, de remettre en cause la sacro-sainte immigration, car tout est affaire d’éducation… Lui qui se veut, depuis les attentats de Charlie, le pourfendeur du politiquement correct n’a guère qu’un seul orteil en dehors de l’enclos de la bergerie.


Mister Bean est en Syrie (“Hajaar ackbar”)

Pourquoi bombarder les positions de l’État Islamique quand on peut juste leur envoyer nos prix Nobel made in Trappes, Sevran et compagnie ?


Le père de François Hollande, ancien militant d’extrême droite, vote Front National

— https://twitter.com/JRochedy/status/722717408323100672
https://twitter.com/JRochedy/status/722717408323100672

Georges Hollande ne voulait pas que son fils se lance dans la politique.

              — http://www.linternaute.com/actualite/personnalites/1295819-georges-hollande-le-pere-de-francois-hollande-hospitalise-19-avril-2016/